Rappel pour la prévention d’automne/hiver

On nourrit le système immunitaire chaque jour pour une meilleure défense.

  • Petit Soldat :  4 sprays le matin à jeûn
  • Bifido Flora Force :  1 capsule au souper

Si le système immunitaire est plus sollicité comme par exemple, il y a une éclosion de scarlatine ou de pieds-mains-bouche à la garderie ou un grand frère qui a une pneumonie, on augmente les 2 produits à 3 fois par jour!

Quand la menace est écartée, on revient à une dose de chaque produit une seule fois par jour!

Par contre, si l’enfant est malade, on cesse de nourrir avec Petit Soldat et on stimule avec HRP-C pour 7-10 jours!  On peut toujours continuer les Bifido Flora Force le temps du combat!

Cette façon de renforcer le système immunitaire des enfants est celle que nous utilisons depuis plus de 20 ans et c’est très efficace!

Connaissez-vous la menthe poivrée?

Il s’agit d’une huile essentielle qui a plusieurs fonctions et qui fait partie des produits Coup de cœur de l’équipe du Capucin!  Nous en avons partout!  Au travail, dans nos sacs, à la maison, dans l’auto, etc.  La menthe poivrée remplace la gomme qui est remplie d’additifs et d’aspartame et est de loin ce qu’il y a de mieux pour le mal du transport! On peut même mettre quelques gouttes dans une tasse d’eau chaude pour se faire une bonne tisane digestive!

Voici donc un peu d’informations sur le produit afin que vous puissiez mieux l’utiliser!

 

Voici un extrait d’un document rédigé par Dre Kim Balas

L’huile de menthe poivrée a des propriétés antivirales. Ces propriétés antivirales sont utiles contre de nombreuses infections virales, y compris l’herpès. Le principe actif, le menthol, est un puissant décongestif. Ce principe fluidifie le mucus et aide le corps à relâcher et briser le flegme, et soulager la toux. Lorsque l’huile de menthe poivrée est utilisée avec de l’eau chaude ou une tisane, elle aide à apaiser et calmer le mal de gorge et la toux sèche.

Les problèmes associés au SCI, tels que douleur, ballonnements, gaz et diarrhée, ont été considérablement réduits en utilisant la menthe poivrée. Une étude récente sur des enfants atteints du SCI constata qu’après 2 semaines, 75% de ceux qui furent traités avec la menthe poivrée réduisirent leurs symptômes. Une étude antérieure sur des adultes démontra que 79% des participants ayant pris de la menthe poivrée ressentirent un soulagement quant à l’intensité de la douleur due au syndrome du côlon irritable.

La menthe poivrée a un effet apaisant et rafraîchissant sur la peau. Les irritations cutanées, telles que l’urticaire, l’herbe à puce et le sumac vénéneux, sont soulagées lorsqu’on utilise la menthe poivrée en application topique. La recherche a démontré que l’huile de menthe poivrée est comparable à l’analgésique acétaminophène. Lorsque l’huile est appliquée sur le front et les tempes, elle peut réduire considérablement les maux de tête et les migraines.

Nourrir ou stimuler

Depuis bon nombre d’années, nous vous conseillons le Thymus-Échinacée afin de nourrir le système immunitaire de vos enfants.  Cette formule, aujourd’hui appelée Petit Soldat depuis son approbation par Santé Canada, demeure notre produit le plus efficace en matière de prévention. Par contre, il peut parfois sembler confus pour certains parents de différencier le rôle de Petit Soldat versus celui de HRP-C, de Bouclier d’argent ou de Rudbeckie/Hydraste.  Il est important de comprendre la différence entre nourrir le système immunitaire et le stimuler, car le résultat est différent et vous optimiserez l’effet thérapeutique des produits si vous les administrez au bon moment!

Quand votre enfant est malade, son système immunitaire combat et il peut avoir besoin d’aide! Les signes de combat peuvent être une fièvre, des ganglions enflés, un état maussade, de l’écoulement nasal ou tout autre symptôme inhabituel. Il a donc besoin d’aide et on doit STIMULER le système immunitaire afin de lui donner l’énergie de combattre! Par exemple, en administrant HRP-C, Bouclier d’argent ou tout autre antibiotique naturel, c’est un peu comme donner un coffre à outils au système immunitaire pour qu’il se serve de ce qu’il a besoin pour combattre ce dont il veut se débarrasser! Il est donc logique de ne pas administrer de produits qui sont stimulants sur une longue période, sinon on obtiendra l’effet recherché contraire, soit d’épuiser le système immunitaire! Habituellement, nous suggérons 10 jours de traitement lorsque nous recherchons un travail de combat immunitaire, soit de stimulation.

Une fois tous les symptômes résorbés, et idéalement avant même qu’une situation de combat n’apparaisse, il est suggéré de NOURRIR le système immunitaire pour maintenir une santé optimale.  Avec l’effet de « nourriture », on maintient l’état de santé! De plus, en nourrissant le système immunitaire des enfants, on fait en sorte que, lorsqu’ils sont malades, leurs défenses sont déjà optimales : l’enfant combat mieux, il répond mieux aux antibiotiques prescrits par le médecin ou naturels (ex. : HRP-C), les symptômes sont de plus courte durée et les rhumes restent des rhumes!  Les rhumes tournent rarement en otite, bronchiolite ou autres maladies infectieuses quand le système immunitaire est préalablement bien nourri!

Depuis plus de 20 ans, Le Capucin suggère d’administrer 4 sprays de Petit Soldat aux enfants 1 fois par jour, et ce, de septembre à mai!  Si toutefois, il y avait une maladie contagieuse dans l’environnement de l’enfant, vous pourriez augmenter les prises à 3 fois par jour et réduire quand le risque n’y est plus!  Nous suggérons de combiner avec une dose de probiotiques sur l’heure du souper.  La formule Bifido Flora Force est celle qui est conseillée par Le Capucin pour sa qualité, sa dose de prébiotiques en plus des probiotiques qu’elle contient, et pour sa facilité à l’administrer à toute la famille! Par contre, si l’enfant débute des symptômes de rhume, de fièvre ou autres, on met Petit Soldat de côté et on travaille avec HRP-C pour enrayer le virus et aider le corps à combattre!  Une fois l’objectif atteint, on cesse HRP-C et on revient à la prévention de Petit Soldat!

C’est simple comme tout!  On nourrit en prévention et on stimule quand c’est nécessaire!
C’est l’un des secrets les mieux gardés du Capucin!

Marilène Perreault n.d.

Comment choisir le bon feuillet pour les couches lavables?

Il existe une variété de feuillets disponibles dans nos boutiques, autant jetables que lavables.  Certains points sont à considérer lorsque nous devons choisir la marque qui nous convient.  Voulons-nous avoir la possibilité de laver le feuillet et de le réutiliser?  Tenons-nous absolument à le jeter à la toilette?  Sommes-nous reliés aux égouts municipaux ou avons-nous plutôt une fausse septique?

FEUILLETS JETABLES

Mère Hélène : Cette mince feuille de polypropylène est également utilisée dans certaines couches jetables pour garder la peau de bébé au sec. Même si ces feuillets sont jetables, ils peuvent être relavés dans un sac à vêtements délicats s’il n’y a pas eu de selles. Ils ne conviennent toutefois pas aux fosses septiques. Offerts en plusieurs tailles, les feuillets Mère Hélène sont particulièrement intéressants parce qu’ils sont offerts en format Écono, offrant un meilleur prix!

Bummis : Les Bio-Soft sont en rayonne de viscose ou en amidon de maïs et sont biodégradables. Ils peuvent donc être jetés dans la toilette. Ils ne sont toutefois pas recommandés en cas de fausse septique.  Ils sont offerts en format régulier et en format plus large.
Les feuillets en polypropylène (anciennement de marque Mini Kiwi) ont les mêmes propriétés que ceux de Mère Hélène.

Mother Ease : Biodégradables et compostables, ils sont les seuls certifiés sans risque pour les fausses septiques.  On peut donc les jeter à la toilette sans souci.

AMP : Tout comme les Mother Ease, ils sont biodégradables et compostables.  Le fabricant ne recommande toutefois pas de les jeter à la toilette en cas de fausse septique.

FEUILLETS LAVABLES

Le Petit Mousse : Ces feuillets en micro molleton sont doux, épais et durables. En prime, ils ont un effet-au-sec qui éloigne l’humidité des fesses sensibles de bébé.

Bummis : Ces feuillets sont en micro-polar, mais sont plus minces que les feuillets de Le Petit Mousse. Ils possèdent aussi un effet garde au sec et sont très durables.

Omaiki : Ces feuillets en polyester ont également un effet-au-sec éloignant l’humidité. Ils sont durables et très minces.

Les virus d’été

On a souvent tendance à penser que les virus font partie de nos vies seulement en saison froide mais malheureusement, ce n’est pas le cas!  En fait, les microbes prolifèrent mieux à la chaleur que dans la fraîcheur, et c’est une raison pour laquelle il y a tant d’infections virales et bactériennes durant la période estivale!  On dit souvent que les rhumes d’été sont les pires et que se sortir d’un virus durant la période chaude est beaucoup plus difficile. C’est vrai et c’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils ce mois-ci afin de vous aider à les traverser aisément et dans l’idéal, de les éviter!

  • Assurez-vous tout d’abord de boire de la bonne eau!  Vous devez boire 15 ml par livre que vous pesez!  Par exemple, si vous pesez 160 livres, vous devez boire 2400 ml d’eau par jour soit 2.4 litres!  On boit suffisamment et on boit de l’eau de bonne qualité!  Si vous ne connaissez pas l’eau du chalet, du terrain de camping ou de la roulotte que vous visitez, apportez-là ou allez en acheter!
  • Même si c’est l’été, continuez à prendre des probiotiques.  Une dose par jour aidera votre système immunitaire à combattre les microbes du quotidien!  De plus, vous vous assurerez d’une bonne élimination.
  • Attention aux excès :  sucre, alcool, gras….  On ne s’en rend pas compte l’été mais les abus sont fréquents!  La visite qui vient prendre un verre, les cantines qui dépannent bien quand on a pris du soleil toute la journée, les soirées au bord du feu où on sort les guimauves et autres substances fabriquées en usine J, les sorties en bateau ou en moto qui finissent souvent aux restos, etc.  Bref, toutes les excuses sont bonnes l’été pour faire des abus et perturber l’équilibre acido-basique!  Quand c’est le cas, le corps devient beaucoup plus vulnérable à développer des infections ou à engendrer de la fatigue!  Alors gare aux excès!
  • Ayez toujours sous la main une formule antivirale, soit HRP-C avec lequel nous travaillons depuis plus de 20 ans!  En « cassant » les symptômes dès leur apparition, le virus n’aura pas le temps de s’installer et vous retrouverez la santé rapidement!
  • Le repos est de mise l’été!  Oui, il faut bouger, voyager et se divertir, mais gardez-vous du temps pour vous reposer!  Les enfants en ont aussi besoin pour ne pas retourner en classe complètement épuisés.  L’été c’est fait pour jouer, pour prendre l’air et pour les rencontres en famille et entres amis, mais on doit aussi recharger nos batteries pour être prêts à affronter l’automne et l’hiver!

Prenez soin de vous cet été! Et avec un peu de prévention, vous mettez toutes les chances de votre côté de garder les virus loin de vous!

Bon été !